Photo Audio Text Multimedia
     

Le temple du foot ball (YB)

Yaya Boudani/Radio Pulsar/Twenty Ten

L’audio de Yaya Boudani est l’histoire d’un jeune bourkinabé candidat à l’émigration vers l’Europe. Sa Famille lui vient en aide, lui monte une affaire de projection de matches de foofball et il abandonne son projet d’émigration car l’affaire est une réussite.

20100528
Ouagadougou Burkina Faso
Chez Marc, le temple du foot ball

Effet : ambiance match (13’’, fondu à 3’’)

Reporter(13’’)
Nous sommes à l’entrée de la salle de projection de Marc Boundaoné. Un tableau nous indique les differents matches en cours.
Ce jeune burkinabé de 25 ans voulait tenter une immigration vers l’Europe. Sans aucun diplôme, et aucune qualification professionnelle. Il avait son plan déjà bien établi.

Audio Marc(11’’)
J’allais me débrouiller pour aller en cote d’ivoire en train. Et comme j’ai des parents la bas, j allais essayer de travailler un peu et demander de l’argent pour compléter et aller au Gabon (…) j’allais aller en Europe.

Reporter (13’’)
N’ayant aucun moyen et vu sa situation sociale, la famille de décide d’ouvrir un centre de loisir pour ce jeune burkinabé sans emploi. Avec un peu plus d’un million cinq cent milles francs CFA, soit……………euros, le choix de Sylvain Balboné l’oncle de Marc s’est porté sur une salle de projection de match de foot ball

Audio Sylvain Balboné (51’’)
Vous savez, quand un enfant est là et qu’ il ne fait rien, tout peut lui passer par la tête. Il ya beaucoup de jeunes qui ne font rien ici. Quand on a décidé de trouver un travail pour marc, on a vu qu’il aimait suivre les matches à la télé. C’est pour cela que nous lui avons demandé si on ouvrait une salle pour lui est ce que ça va marcher. Il avait dit ente temps qu’il voulait aller en cote d’ivoire pour rendre visite à des parents qui sont là bas. Mais comme la bas aussi la situation n’est pas stable, on a décidé d’installer la salle pour qu’ il se débrouille avec ça. C’est le manque de travail qui fait aujourd’hui que beaucoup de jeunes veulent aller à l’aventure et après on les retrouve morts.

Effet : ambiance dans la salle (3’’)

Reporter (15’’)
C’est un grand espace couvert d’une toiture de paille, ou sont disposées une trentaine de bancs. Comme matériel de projection, l’espace dispose de quatre postes téléviseurs et d’amplificateurs pour permettre aux amoureux du foot ball de vivre leur passion, Marc Boundaoné

Audio Marc (7’’)
S’il y avait trois matches, 4 ou 3 matches, on allait projeter tous ces 4 ou 3 matches seraient diffusés

Reporter (11’’)
Le prix d’entrée pour un match est de 150 f CFA et le règlement intérieur de cet espace foot, interdit la cigarette, ce qui n’est pas du goût de certains supporters. Mais ceux-ci ont fini par se soumettre à cette disposition.

Audio Marc (6’’)
Au début c’était très difficile. Ils sont partis ,mais comme cela ne faisait pas leur affaire ils sont revenus. ils ont fini par comprendre que c’était dans leur intérêt.

Reporter (8’’)
Les projections ont lieu parfois jusqu’à 22h ; et pour permettre aux téléspectateurs de rester aussi longtemps que possible sur place, Marc a mis en place un kiosque a café.

Audio Marc (14’’)
Dans le kiosque, pour le moment il n y a que le café et de l’eau fraiche. C’est difficile pour les clients de quitter la salle et aller chercher de l’eau. C’est pour cela que nous avons à mis à leur disposition de l’eau.

Effet : discussion de supporter pendant un match (5’’)

Reporter (5’’)

On chante, on discute les actions de jeu, on applaudit, ou on critique certaines décisions des arbitres, telle est l’ambiance qui règne chez Marc. Une ambiance qui plait bien aux clients

Audio Client 1 (17’’)
L’ambiance dans les salles, ce n’est pas comme à la maison. A la maison tu allumes la télé, madame et les enfants sont là alors qu’en salle il n y a pas tout cela. On a des informations dans les salles, les dernières informations sur les joueurs et sur les clubs.

Audio client 2 (11’’)
Je viens du boulot, je ne suis même pas encore arrivée chez moi à la maison. Je me suis arrêté pour suivre le match et pourtant je peux suivre cela à la maison comme je veux mais comme il y a l’ambiance ici.

Reporter (7’’)
La famille ne regrette pas d’avoir investi dans cet espace. Une opération qui rapporte environ 150.000 F CFA tous les mois.

Audio Sylvain Balboné (10’’)
En tout cas, on remercie dieu. Quand les championnats européens commencent, les clients viennent beaucoup. Parfois il n y a même plus de place. Les gens préfèrent s’arrêter pour suivre les matches. C’est comme ça tous les week end.

Reporter (19’’)
Aujourd’hui Marc est un gérant satisfait. Il a même appris quelques techniques de gestion.
Il ne rêve plus d’Europe.

Audio Marc (12’’)
L’Europe ne m’intéresse plus.non non je ne veux plus partir en Europe parce que ma salle marche bien. Et je souhaite que ça continue de bien marcher comme ça. L’idée de l’aventure en Europe est finie pour moi.

Effet : applaudissement et cris de joie dans la salle (7’’)

  Go to Page:
No Images found.
  Go to Page: