Photo Audio Text Multimedia
     

Entre religion et magie (CT)

Cyrille Tchingankong/Twenty Ten

Cyrille Tchingankong parle, dans son audio, de l’intervention de la la religion et de la magie dans la prestation des équipes de Football à Douala, au Cameroun.

Lieu: Yaoundé, Cameroun

Son chorale (à l’église)

Voix off + (fond sonore chorale)
La chanson ne trompe pas. Nous sommes dimanche et c’est le jour du Seigneur. La paroisse sainte Anne d’Obili à Yaoundé accueille des fidèles peu ordinaires…

Sons (deux joueurs) + fond sonore chorale)

« Je m’appelle Gabriel Ndjock. Je suis le capitaine de l’équipe Espoir de Melen. Vous savez, le, un match de football, il y a également d’autres paramètres qu’il faudrait vraiment prendre en compte. C’est la raison pour laquelle après s’être entraîné durement, pendant une bonne période, moi particulièrement et certains de mes coéquipiers d’Espoir de Melen nous sommes venus à laaa, à la paroisse Sainte Anne d’Obili justement pour prier, pour prier notre Dieu pour que nous puissions remporter la partie. Qui devra faire de nous les vainqueurs lors de la prochaine rencontre »

« Je suis Makadji Jean Pierre, milieu de terrain d’Espoir de Melen. Après près d’une semaine d’entraînement où nous avons bossé dur, nous avons travaillé vraiment pour remporter ce match, nous sommes venus maintenant ici à l’église, la chapelle de, d’Obili afin que Dieu, par la voie du prêtre nous donne la force, la puissance »


Voix off + (fond sonore chorale)
Espoir de Melen va disputer un match capital contre Epervier de Makak. D’où cette préparation tout à fait spéciale. Achille Mayebi, entraîneur de Espoir de Melen…

Son (entraîneur) + fond sonore chorale)

« Nous avons longtemps travaillé sur cette rencontre. Avec mes gars, nous avons préparé les schémas tactiques et techniques pour pouvoir vaincre notre adversaire. Bon, comme nous savons que la seule volonté humaine n’est pas suffisante, c’est pour cela que nous sommes aussi venus à l’église ce jour pour confier tout ce travail que nous avons fourni au Seigneur pour qu’il puisse nous assister et surtout que il puisse servir de de de barrière à tout, à toutes les velléités que notre adversaire pourrait mettre contre nous. Nous sa, nous savons que seul Dieu seul peut nous permettre d’arriver à la finalité »

Voix off + (fond sonore chorale)
Si Espoir de Melen a choisi la voie de l’Eglise pour préparer le match, ce n’est pas le cas de son adversaire. Epervier de Makak effectue le déplacement de Mbankomo, bourgade située à 20 km de Yaoundé, pour y rencontrer un féticheur. Brice Temfack, capitaine de Jupiter de Makak…

Son (capitaine) + fond sonore klaxons de véhicules

« Nous attendons que le car remplisse afin que nous embarquions pour Mbankomo. Nous voulons nous rendre comme çà chez notre préparateur de match. Vous savez, en Afrique on ne peut pas oublier le côté euh traditionnel, le côté mystique de la chose. Parce que chaque fois que nous avons des matches importants, nous sommes venus le voir avant. C’est. Et très souvent le résultat a été bon. En fait nous sommes en train de vouloir prendre la route comme çà pour aller le rencontrer. Et faire ce qu’il a l’habitude de faire pour nous. Nous pensons que les choses iront encore mieux parce que nous avons déjà passé une bonne période de travail. Nous nous sommes sérieusement entraînés et on ne peut pas se fier seulement sur la compétence. Vous comprenez. Donc, il faut maintenant que notre préparateur complète donc ce travail que nous avons fait sur le terrain »

Voix off + fond sonore klaxons de véhicules
Après une demi-heure de voyage, c’est au rythme des tambours et des trompettes que l’équipe est accueillie à Mbankomo…

Son (tambours et trompettes)

Voix off + fond sonore tambours et trompettes
Ayele Boto, le féticheur de explique…

Son (féticheur) + fond sonore tambours et trompettes

« C’est une coutume è, pour nous ici au village. Nous accueillons les invités toujours dans la joie et la gaieté. C’est pour leur montrer que nous sommes en phase avec les ancêtres. Ils ont le regard sur nous et nous leur présentons les doléances. Ceux qui nous sollicitent. C’est un moment de communion avec les esprits avant de passer à une autre phase. C’est ce qui justifie cette ambiance comme vous pouvez le constater avec ces youyous, ces, ces cris de joie et puis ces tam-tams, ces tambours. Çà montre quand même le caractère euh, la gaieté, l’ambiance qui anime un tel événement »

Voix off
L’ambiance festive va bientôt céder la place à la séance d’incantation proprement dite. Dans le silence de la forêt où les joueurs sont conduits, le féticheur invoque les esprits…

Son (féticheur + fond sonore tam-tam)

« Suprêmes des bobos. Très hauts des ténèbres. Ces jeunes footballeurs viennent vers vous par ma voix, solliciter la victoire. Très hauts pères. Vous avez demandé les œufs du caméléon. Voici les offrandes. Abracadabracadabrarara. Balaboulibihiii. Voilà tout ce que vous avez vouluuuu. Aboudibalaboudibili. Où est le capitaine ? Venez récupérer vos godasses. Appelle tes coéquipiers. Je vous mets la potion magique dans les chaussettes. Abracadabracadabrarara »

Voix off
Çà donne des frissons, mais c’est la réalité. Le chemin de la victoire en football en Afrique est parsemé d’embûches. Dieu est mis à contribution. Tout comme les féticheurs et autres marabouts.

  Go to Page:
No Images found.
  Go to Page: